C’est quoi une douleur articulaire

+

Mal au cou, au dos ou aux jambes ? Après une grosse séance de sport, une chute, un faux mouvement ou une grosse fatigue, vous pouvez souffrir d’une douleur diffuse dans tout votre corps ou dans une zone plus précise. Pour bien soigner ces douleurs désagréables, vous devez déterminer précisément la provenance de votre douleur. Est-ce une douleur articulaire ou une douleur musculaire ?
Parfois, il est difficile de faire la différence.

C’est quoi une douleur articulaire ?
Comme leur nom l’indique, les douleurs articulaires proviennent des articulations. Ces zones de jonction entre deux ou plusieurs os ont pour objectif de les protéger des chocs qui peuvent survenir lors d’un mouvement. Les articulations sont recouvertes de cartilage et composées de plusieurs éléments dont les ligaments qui relient les os entre eux et du liquide synovial qui facilite la mobilité et l’amplitude des mouvements. Si les douleurs articulaires peuvent être causées par le vieillissement du corps et du squelette, elles peuvent aussi être la conséquence d’un coup ou d’un choc. Un mouvement répété peut également être à l’origine d’une douleur articulaire : à force, les os sont moins protégés et une gêne se fait ressentir.

Comment les reconnaître ?
Les douleurs articulaires peuvent être subites ou apparaitre de manière progressive, sans raison particulière. Si elles peuvent disparaitre rapidement au bout de quelques jours, il arrive également qu’elles durent jusqu’à plusieurs semaines voire plusieurs mois. Elles concernent souvent les points de rotation des différents os de notre corps : poignet, coude, épaule, cou, omoplate, cervicales, lombaires, hanche, genoux, cheville, et bien d’autres.

Comment les soulager ?
Si vous souffrez d’une douleur articulaire, vous devez impérativement vous reposer. C’est un très bon moyen pour soulager l’articulation blessée et pour ne pas amplifier la douleur. L’application de glace sur l’articulation peut également aider à soulager la douleur. Si vos douleurs persistent, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *