Douleur abdominale

+

La douleur abdominale est un motif de consultation très fréquent à tout âge, mais tout particulièrement chez l’enfant. Les manifestations peuvent être très diverses. Quelles maladies peuvent se cacher derrière cette douleur ? Dans quel cas faut-il consulter le médecin ?

Epidémiologie des douleurs abdominales
La douleur abdominale aiguë est un symptôme couramment retrouvé dans la population. Elle est un motif fréquent de recours aux services d’urgence : 3 à 5 % des admissions aux urgences pédiatriques. La douleur abdominale chronique est également fréquente. 21 à 40 % des adultes et 10 à 15 % des enfants souffriraient de douleurs abdominales récurrentes.
Symptômes des douleurs abdominales
Les manifestations des douleurs abdominales sont très diverses : cela peut être des crampes, une douleur aiguë, chronique, progressive, légère, intense… Différents symptômes peuvent s’ajouter à la douleur : nausées, vomissements, diarrhées, fièvre, ballonnement abdominal, difficulté à uriner…Maladies associées aux douleurs abdominales
Les douleurs abdominales ont des origines très diverses. Aussi, elles peuvent être liées à un problème gastro-intestinal, rénal, hépatique, génital, urinaire, voire même cardiaque.
Les causes les plus fréquentes ? L’appendicite, l’infection urinaire, la crise de foie, les désordres intestinaux (constipation…)
• L’appendicite : inflammation de l’appendice. Principaux signes : douleur iliaque droite ou douleur épigastrique tout d’abord puis localisée à droite, vomissements, constipation ou parfois une diarrhée, douleur à la marche, ventre dur, température aux alentours de 38°C.
• L’infection urinaire : inflammation ou infection de la vessie. Principaux symptômes : douleurs au niveau du bas-ventre et parfois du dos, envie fréquente d’uriner, volume d’urine faible, émission d’urine difficile et douloureuse, brûlures en urinant.
• La ” crise de foie ” : terme qui cache un ensemble de symptômes n’ayant en réalité aucun rapport avec un problème hépatique). Principaux signes : nausées, vomissements, langue chargée, manque d’appétit, lourdeurs dans la région du foie…
• Les désordres intestinaux :
Constipation : retard ou difficulté à évacuer les selles, éventuellement ballonnements, malaises intestinaux
Diarrhée : selles fréquentes, molles ou liquides, plus de 3 fois par jour

Douleur abdominale : dans quels cas consulter votre médecin ?
– Si les douleurs persistent plus de 24 heures ;
– Si la douleur devient plus forte et continue ;
– Si vous avez de la fièvre, du sang dans les selles, un arrêt de celles-ci, des vomissements fécaloïdes (selles) ;
– Si vous êtes déshydraté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *